web série Les Engagés, une ode aux associations gay lyonnaises

La série prend place dans un centre LGBT, maison de nombreuses associations.  Photo Studio 4
La série prend place dans un centre LGBT, maison de nombreuses associations. Photo Studio 4

À travers sa série Les Engagés , le scénariste Sullivan le Postec propose une plongée dans le milieu associatif gay lyonnais.

Comment est né ce projet ?

« L’idée a germé en 2010. À l’époque, j’étais journaliste sur Internet. Puis, lorsque je me suis dirigé vers l’écriture de fiction, j’ai eu envie de raconter cette histoire sur le milieu LGBT + (1) lyonnais. J’ai écrit une première version de l’épisode pilote qui était destinée à des chaînes de télévision traditionnelles. Les producteurs n’ont pas suivi. Ils me répondaient que “l’homophobie était une question réglée dans notre société actuelle”… »

C’est ainsi que vous avez migré vers le web…

« Oui et non. En 2012, les milliers de personnes dans la rue autour de La Manif pour tous ont suscité un déclic. Les producteurs ont compris que l’homophobie était toujours une thématique digne d’intérêt. D’où la mise en chantier de projets tels que le film 120 battements par minute ou la mini-série Fiertés , bientôt sur Arte. J’ai simplement attendu que les plateformes de financement et de vidéo sur Internet se développent. J’ai envoyé mon scénario à Studio 4, une filière de France télévision spécialisée dans les web documentaires et les web séries. Ils m’ont donné leur feu vert. »

Pourquoi avoir situé l’action de votre série à Lyon ?

« J’ai vécu à Lyon entre 2003 et 2008, j’y ai été militant. J’ai dû emménager à Paris pour des raisons professionnelles, mais mon cœur appartient à la capitale des Gaules. Si j’ai choisi Lyon comme théâtre de mon histoire, c’est en raison de son immense diversité politique. Puis, les associations militantes de la Croix-Rousse se montrent radicalement différentes de celles du Vieux-Lyon. Pourtant, seuls quelques kilomètres les séparent. Je voulais retranscrire ce foisonnement à l’écran. »

La série a-t-elle été tournée sur place ?

« Le centre LGBTI de la rue des Capucins est facilement reconnaissable dans la série. Donc oui, nous avons tout tourné à Lyon durant vingt jours, du 20 février au 17 mars. L’essentiel de l’équipe technique se révèle d’ailleurs lyonnais. De même pour certains acteurs, notamment Franck Fragier, qui incarne Amaury Mercœur, le directeur de cabinet du maire du 2e arrondissement. Homosexuel lui-même, il soutient une communication homophobe pour se mettre Les Républicains dans la poche. Son raisonnement est compréhensible, mais il va entrer en collision avec celui des militants. »

Une saison 2 est-elle prévue ?

« Pour l’heure, Studio 4 a commandé l’écriture d’une suite et on y travaille. Je ne peux rien confirmer pour l’instant, mais nous espérons bien revenir en terre lyonnaise pour tourner une nouvelle saison. »

(1) On réunit sous l’appellation LGBT, les communautés lesbienne, gay, bisexuelle et transsexuelle. LGBT + donne un sens plus large à cette expression et englobe des communautés telles que les asexuels, pansexuels ou encore les intersexes.

Les Engagés

La série se déroule au Point G , centre LGBT fictif situé à Lyon.

Thibaut y est un militant particulièrement actif, même si sa pensée se heurte parfois à celle de ses camarades.

Sa vie va être brusquement bouleversée par l’arrivée d’Hicham. Ancienne connaissance de Thibaut, ce dernier peine à affirmer son homosexualité. Il va trouver soutien et réconfort auprès de son vieil ami et des autres militants.

Pratique La série comprend dix épisodes d’environ dix minutes. La saison 1 est disponible gratuitement sur Internet, sur YouTube et www.lesengages-laserie.fr

Aurélie Usaï

Qui que quoi ?


Newsletter

Restez informés de l’actualité de Lyonplus.com Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?