Immobilier Tour de seize étages et espace public dans le quartier d'affaires

Le projet Sky Avenue et le nouvel espace paysager public. / Photo Asylum et Infime
Le projet Sky Avenue et le nouvel espace paysager public. / Photo Asylum et Infime

« Sky Avenue » est un imposant chantier qui se réalise à la Part-Dieu, à deux pas du centre commercial. En face de la barre Desaix en cours de réhabilitation, quatre immeubles sont en construction. Soit 218 nouveaux logements en plein quartier d'affaires.

C’est bien toute la logique d’ensemble du projet de l’îlot Desaix revendiqué par les aménageurs qui est en train de s’écrire : d’un côté les 280 logements « historiques » de l’impeccable barre dessinée en 1963 par Jean Zumbrunnen dont la rénovation s’achève, de l’autre, un projet neuf en cours de réalisation.

Pour cela, il fallait une condition, que les deux bailleurs sociaux, propriétaires de la résidence Desaix, Lyon Métropole Habitat et Alliade Habitat, cèdent une partie de leur terrain au promoteur Bouygues immobilier. Sans cette vente, point de réhabilitation, dont le coût total avoisine les 8 millions d’euros et point de nouveaux bâtiments.

Alors union de raison… Pas seulement. S’accrocher à un ouvrage qui fait partie du patrimoine lyonnais n’est pas une mince affaire. Et il a fallu du coup, pour les nouveaux venus, jouer sur la transparence, le plus possible, traiter les toitures avec la plus grande attention, laisser arbres et jardin urbain se faufiler entre les projets… Histoire de respecter au mieux les vis à vis.

Un siège pour le groupe Amallia

Quatre bâtiments sont en train de s’élever juste en face de la résidence. « On en est au stade du gros œuvre, explique Bérangère Bouvier, directrice de l’agence Lyon Bouygues immobilier, les premières livraisons sont pour le second trimestre 2018. Il s’agit du premier îlot mixte de la Part-Dieu qui à terme propose 218 logements répartis dans trois bâtiments et quelque 5 150 m² de bureaux composant le futur siège social du groupe Amallia ».

Des logements sur 16 étages

Pour concevoir ce nouvel îlot, le promoteur a fait appel à celui qui a notamment signé l’Hôtel de Région à la Confluence et la tour LVMH à New York, Christian de Portzamparc. D’autres architectes parmi lesquels le lyonnais Clément Vergely ont travaillé sur chacun de bâtiments. Ces nouvelles formes, on les souhaitait « inédites et diversifiées ». Ainsi, « Nuage », le futur immeuble de belle hauteur avec ses 16 étages symbolise cette volonté affichée.

Des commerces et une crèche dans un socle actif

Hauteur sous plafond de 3 mètres dans certains logements, bâtiment en retrait de la rue ouvrant sur des espaces verts, toitures aménagées en jardin potager ou espace de détente, jardin olfactif, socle actif abritant 3 000 m2 de commerces, des services et une crèche de 36 berceaux pour la Ville de Lyon qui assure une liaison sur les deux premiers niveaux des quatre bâtiments… Ce sont là quelques-unes des spécificités de cet ensemble.

Un espace paysager ouvert au public

« Nous créons les conditions pour un bien vivre, du vivre en ville, argumente Bérangère Bouvier. Bien sûr, nous sommes sur un îlot très urbain, mais nous amenons aussi beaucoup de végétal au sol et dans les terrasses ». L’aménagement d’un espace paysager de 4 500 mètres carrés dessiné par l’atelier Pena Paysages entre la barre Desaix et les quatre bâtiments pourrait amener un peu de fraîcheur dans ce secteur de la Part-Dieu qui reste bien minéral.

Et un peu de vert aussi. C’est en tout cas ce que réclament les habitants voyant se multiplier les projets dans ce quartier des Affaires déjà très dense.

Résidence Desaix : rez-de-chaussée et entresol profondément remaniés

Les travaux de Sky Avenue devant la résidence Desaix. / Photo Aline Duret
Les travaux de Sky Avenue devant la résidence Desaix. / Photo Aline Duret

Les façades de la grande barre Desaix ont retrouvé leur couleur d’origine. Les pierres ont été nettoyées, les sols et les garde-corps des balcons repris entièrement. Le changement sans doute le plus spectaculaire concerne rez-de-chaussée et entresol.

Directeur production à Lyon Métropole Habitat, Sylvain Giraud explique : « les rez-de-chaussée ont été fermés laissant la possibilité de créer des surfaces commerciales ou de bureaux sur quelque 8 000 m². Tous les halls d’entrée ont par ailleurs été retournés c’est-à-dire recréés en partie arrière du bâtiment et fermés ».

Lors du dépôt du permis de construire, les maîtres d’ouvrage de l’opération Alliade Habitat et Lyon Métropole Habitat ont contacté les héritiers de l’architecte Jean Zumbrunnen pour un accord de principe. Même chose du côté de l’Architecte des Bâtiments de France. Un passage traversant a aussi été créé au centre du bâtiment. Enfin, et cette fois pour améliorer la performance énergétique de l’ensemble, les aménageurs ont prévu d’isoler les 280 greniers de la résidence. Tout sera terminé à la fin de l’année.

Aline Duret

Qui que quoi ?


Newsletter

Restez informés de l’actualité de Lyonplus.com Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?