Succès littéraire Il détrône l'auteur à succès Musso grâce à un livre inspiré de son chat

Stéphane Garnier en compagnie de Ziggy, son chat qui a inspiré le manuel. / Photo Julia Beaumet
Stéphane Garnier en compagnie de Ziggy, son chat qui a inspiré le manuel. / Photo Julia Beaumet

Stéphane Garnier, Lyonnais originaire de l'Ain, est un auteur heureux. Son manuel "Agir et penser comme un chat" est un franc succès. Pendant quinze jours, il a même devancé l’auteur à succès Guillaume Musso sur la plateforme Amazon. Sur sa lancée, il achève une bio réinventée de Jean-Luc Mélenchon.

C’est tout naturellement à Beynost (Ain) que l’auteur d’Agir et penser comme un chat, par ailleurs fils de l’ancien maire du village, reçoit. Entre ses mains, il tient son Manuel de développement personnel pas comme les autres. Un très beau succès de librairie : « Pendant quinze jours, je suis même passé numéro 1 devant Musso », s’amuse-t-il. Cette fois, il s’est inspiré de son chat, Ziggy : une nouvelle philosophie de vie, plus libre et surtout plus zen.

Miami, Rambouillet, Lyon…

« J’habite sur un bateau, dans le quartier de la Confluence à Lyon. Mon chat, c’est mon compagnon de vie et d’écriture. Il joue avec mon clavier d’ordinateur, mes crayons », décrit-il.

Malgré une superbe vue sur la Saône, ce quadra, piqué par le virus de l’écriture depuis son adolescence, n’échappe pas au stress et soucis personnels. « Un beau jour, je me dis : “Mais comment mon chat fait-il pour être ainsi toujours heureux ?” Je me suis mis à l’étudier. »

D’abord formé au métier d’ingénieur du son, il est parti travailler pour un studio d’enregistrement à Miami (États-Unis) avant d’ouvrir une agence de communication à Paris, puis des chambres d’hôtes près de la forêt de Rambouillet, ou encore d’occuper un poste dans la comptabilité « pour continuer à écrire ».

« Mon chat, comme les autres d’ailleurs, a toujours cette manière de ne pas se sentir vraiment concerné par ce qui se passe autour de lui », indique l’auteur. « J’ai compris que le moteur de la vie du chat c’était son propre bien- être. Il choisit de s’approcher ou non d’une personne. Sans être égoïste, il ne s’embête pas à subir un entourage qui lui déplairait. Le chat se fiche de son image, il n’a pas besoin de se dire ou de s’entendre dire qu’il est le plus beau ou le plus fort. Il estime simplement qu’il a le droit d’être lui-même », poursuit Stéphane Garnier.

Dans ce guide pratique, « écrit en trois semaines », on découvre aussi le principe de pandiculation cher aux félins. « Avant de se lever le matin, il faut bailler, s’étirer dans son lit. Ça fait vraiment du bien ! », assure l’auteur.

Autre moyen de se sentir mieux et surtout « soi-même » : réapprendre à écouter son instinct, autrement dit cette petite voix intérieure « qui ne se trompe jamais ».

Après le chat, Stéphane Garnier rebondit déjà sur un autre succès potentiel, intitulé Comment le petit Mélenchon est devenu grand. « J’ai réinventé sa vie, son faux carnet de notes personnelles. » L’auteur en est certain : « Si, un jour, le représentant de la France insoumise tombe dessus, il aura de l’humour. »

Note Agir et penser comme un chat, aux éditions de l’Opportun, 9,90 €.

Julia Beaumet

Qui que quoi ?


Newsletter

Restez informés de l’actualité de Lyonplus.com Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?