EDUCATION Une ville au top pour les étudiants… sauf pour se loger

Les colocations sont de plus en plus nombreuses à Lyon et les visites se font à plusieurs.   Photo illustration Cyril DUC
Les colocations sont de plus en plus nombreuses à Lyon et les visites se font à plusieurs. Photo illustration Cyril DUC

L’été arrive et pour les étudiants, c’est l’occasion de trouver un appartement pour la rentrée de septembre. Si Lyon reste une destination de choix, trouver la perle rare n’est pas si simple…

Vu de France ou de l’étranger, étudier à Lyon plaît et les raisons sont nombreuses.

Selon le magazine l’Étudiant , Lyon serait, en effet, aujourd’hui la 4e meilleure ville étudiante de France pour l’année scolaire 2016-2017. Mieux même : pour le cabinet britannique Quacquarelli Symonds , Lyon se positionne à une remarquable 34e place des meilleures villes étudiantes du monde, seulement derrière Paris (2e ).

Il faut dire qu’avec près de 150 000 étudiants, la ville possède une offre de formation riche et diversifiée délivrée par quatre universités et de grandes écoles supérieures. L’Université de Lyon est d’ailleurs le 2e pôle de recherche et de formation de France après Paris, ce qui permet à la capitale rhodanienne de s’imposer dans le top 3 des villes universitaires du pays.

Les loyers sont stables

Pour autant, il n’est pas aisé de se loger à bon marché à Lyon, ni pour les familles et encore moins pour les étudiants. Le site internet seloger.com s’est penché sur le marché de la location en 2017 à destination de ces derniers. Au niveau des grandes villes, le marché de la location poursuit globalement sa baisse cette année… sauf sur Lyon ! Par rapport à 2016, le recul des loyers va de 2,4 % à Paris à 7,7 % à Lille. Dans la capitale des Gaules, il est stable, voire en légère augmentation de 0,7 %. La raison ? Le nombre important d’étudiants et l’offre relativement limitée de logements.

Loyers quasi-identiques dans les grandes villes hors Paris

Pour autant, selon le baromètre location-etudiant.fr , les loyers sont quasi-identiques hors Paris, où les prix sont 40 % plus élevés.

A surface égale, un étudiant devra débourser environ 730 € pour louer son studio à Paris, 480 € à Lyon, 460 € à Lille, 440 € à Toulouse et 390 € à Nantes. Dans certaines résidences étudiantes souvent très bien placées, les loyers plafonnent même jusqu’à 600 €.

En fait, s’il fallait ne retenir qu’un conseil pour les étudiants en recherche d’appartement à Lyon, c’est de s’y mettre le plus rapidement possible durant l’été. Car fin août-début septembre, il sera trop tard…

Qui que quoi ?


Newsletter

Restez informés de l’actualité de Lyonplus.com Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?