Transports Vaporetto : de Vaise à Confluence en 40 minutes

Photo d’archives   Richard MOUILLAUD
Photo d’archives Richard MOUILLAUD

Le Vaporetto est de retour pour une nouvelle saison bien particulière. La navette fluviale dessert désormais le quartier de Vaise. Un nouvel arrêt qui entraîne des modifications de fonctionnement.

« Les Vaisois l’attendaient avec impatience », lance la maire du 9e arrondissement de Lyon à la foule venue assister à l’arrivée du Vaporetto sur le quai Arloing. Vendredi, c’est sous un beau soleil de printemps que la navette a fait sa première halte à Vaise, à hauteur du pont Georges-Clemenceau.

Un événement pour le quartier et une fierté pour Hubert Julien-Laferrière, qui imagine déjà les répercussions sur son territoire. « Les Lyonnais vont pouvoir découvrir à quel point le 9e a changé, depuis maintenant vingt ans, mais également les commerces, les espaces publiques et bientôt les rives de Saône qui seront aménagées. »

Présent à ses côtés, Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon et président de la Métropole de Lyon, a tenu a souligné l’efficacité des partenariats que la Ville entretient avec les Voies navigables de France et le groupe Unibail-Rodamco. « C’est un véritable bonheur. Aujourd’hui, nous avons réussi à profiter de l’atout d’avoir un fleuve et une rivière ».

Un quatrième arrêt pour de nouveaux horaires

Les utilisateurs pourront désormais emprunter la navette fluviale dès 9 h 30 au départ de Confluence. En 40 minutes, ils seront rendus à Vaise, avec la possibilité de s’arrêter à Bellecour ou Saint-Paul. Le dernier départ se fera depuis le nouvel arrêt, à 20 h 50, pour regagner le 2e arrondissement. « On a dû supprimer une rotation », explique Camille Delomez, directrice du Pôle de commerces et de loisirs de Confluence. À la question d’un bateau supplémentaire, la jeune femme confie que « ce n’est pas à l’ordre du jour ». Ce transport écologique doté d’un moteur hybride électrique et diesel est pourtant plébiscité par les Lyonnais et les touristes : 900 000 voyageurs l’ont déjà emprunté depuis 2012.

Une nouvelle destination semble néanmoins à l’étude : Saint-Rambert-l’Île-Barbe. C’est du moins ce qu’a laissé entendre le maire du 9e arrondissement, précisant qu’il allait « y réfléchir avec Gérard Collomb dans les prochaines semaines, voire les prochains jours ». À savoir si la liaison se fera par Vaporetto, rien n’est moins sûr. L’inauguration de ce nouvel arrêt du Vaporetto relance une fois encore l’idée d’un transport en commun fluvial.

Alice Hubert

Qui que quoi ?


Newsletter

Restez informés de l’actualité de Lyonplus.com Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?