LOISIRS A la (re)découverte de Lyon en tuk-tuk électrique


/

Il ressemble trait pour trait à un vrai tuk-tuk thaïlandais… À cette différence près qu’il ne fait pas un bruit. Et qu’il dispose de sièges chauffants.

Des rues de Bangkok à celles de Lyon

Il a fait son apparition à Lyon il y a quelques semaines. Un drôle de véhicule blanc et orange qu’on a plus l’habitude de voir défiler dans les rues de Bangkok ou de Phnom Penh. Et pourtant.

Les gars de Lyon Bike Tour, jusque-là spécialisés dans les visites de la capitale des Gaules à vélos électriques, l’ont fait. L’idée ? Proposer une option confortable et rigolote à ceux qui souhaitent visiter la ville ensemble, sans effort et à l’abri des éléments.

Cap sur la Croix-Rousse !

Parmi les trois tours proposés, l’un permet d’explorer la Presqu’île et la Croix-Rousse en une heure. C’est donc vers les pentes qu’Olivier David, pilote du tuk-tuk et guide, nous emmène.

Le drôle de véhicule se faufile dans le trafic, sous le regard médusé des automobilistes et grimpe sur le plateau. Dans l’habitacle, on est légèrement secoué et on glisse, parfois, sur son voisin. C’est drôle. Les efforts du moteur électrique, eux, passe presque inaperçus, juste un léger buzz qui fait penser à celui du trolleybus. Du coup, les explications historiques, parfois insolites, arrivent très clairement. On échange, on plaisante avec notre guide. C’est drôle, intime. Comme si cette excursion n’était organisée que pour vous.

Même pas froid !

En cas de pluie et/ou de froid, pas de soucis : le véhicule dispose d’une sorte de housse avec fermeture éclair qui isole les passagers de l’extérieur. Comble du luxe, les sièges sont chauffants. Alors oui, cette « housse » obstrue par endroits la vue. Mais levez les yeux au ciel, vous verrez : le toit, en partie transparent, ouvre les horizons sur les bâtiments. L’heure passe très vite.

De retour place Saint-Jean, le point de départ, on a un peu la tête qui tourne. Et on sourit. Lyon en tuk-tuk électrique ? C’est vraiment très rigolo.

Pratique A partir de 60 € pour une heure de balade en tuk-tuk. Réservation sur www.lyontuktour.com

Ils se sont inspirés de Lisbonne

Le saviez-vous ? Lisbonne est la capitale européenne du tuk-tuk. Et c’est justement lors d’un voyage dans la capitale portugaise qu’Alexandre Théoul a eu la révélation. « Il y en avait partout. C’était bluffant », se rappelle-t-il.

« Avec Lyon Bike Tour (des visites de Lyon atypiques à vélo électrique proposées depuis deux ans, Ndlr.), on avait des retours de certaines personnes qui auraient préféré des excursions moins fatigantes, moins tributaires de la météo ».

De retour à Lyon, le tuk-tuk apparaît comme une très belle option. Mais où trouver le véhicule ? C’est vers la Hollande que son attention se tourne. Une entreprise en a conçu avec des moteurs électriques. Et ils sont fabriqués en Thaïlande.

Céline Bally

Qui que quoi ?


Newsletter

Restez informés de l’actualité de Lyonplus.com Inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'information.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?